Ethique et confidentialite

_______ Intérêt du client

 

 

"L’hypnologue a l’obligation de poursuivre au mieux les intérêts de son client, par rapport à ses propres intérêts, conceptions ou à ceux de ses confrères. Les décisions de l’hypnologue quant au protocole à adopter respectent l’objectif défini avec le client. Le cas échéant, l’hypnologue doit prendre en compte l’impact négatif qu’un changement pourrait produire sur « l’environnement » du client et en informer celui-ci. L’hypnologue fournit une information loyale, claire et appropriée sur sa compétence et sur le déroulement de la séance. Il tient compte de la personnalité du client dans ses explications et veille à leur compréhension. L’hypnologue n'use pas de sa position de confiance à des fins personnelles, de prosélytisme ou d’abus de l’état de faiblesse éventuelle de son client."

_______ Devoir de confidentialité et de discrétion

 

 

"Le signataire s’engage, en dehors de son travail d’enseignement ou de recherche, à respecter scrupuleusement le devoir de confidentialité vis à vis des personnes qui le consultent. Le contenu informatif sur l’intimité, l’historicité ou même, dans certains cas bien spécifiques, sur l’objectif du sujet n’a pas d’intérêt majeur dans les applications de l’hypnose."

_______ Recherche de l’autonomie des publics

 

 

"Le signataire favorise, par l’exercice d’une philosophie du changement, tant par sa pratique que par ses enseignements ou par ses recherches, une autonomie toujours plus forte de l’ensemble des publics avec lesquels il est en rapport."

_______ Rapport à la psychothérapie, à la psychologie et psychiatrie

 

 

"L’hypnose est avant tout une technique de communication et de changement et si certaines de ses applications peuvent être utiles aux professions précédemment citées, il est important d’éviter toute confusion dans l’esprit du public.L’hypnose n’est pas une technique médicale, et ne dépend pas de la psychologie. Le praticien s’engage à ne pas aller sur un terrain d’intervention qui dépasse ses compétences.Toutefois, une fois la distinction posée, il est évident que les applications médicales ne représentent qu’une infime partie des applications et possibilités de l’hypnose."

_______ Clause de conscience

 

 

"Le signataire refuse d’intervenir dans tous les cas où l’intérêt d’autrui lui apparaît menacé, à travers une perte d’autonomie en particulier. Le signataire refuse toute intervention susceptible de favoriser l’assujettissement d’un individu à un groupe ou à une idéologie, quelque valeureuses qu’en apparaissent les finalités. Le praticien de la PNL et de l’hypnose éricksonienne ne peut soumettre la personne humaine à un objectif qui lui serait étranger et qui le transformerait en simple moyen d’une politique commerciale."

 

"L’hypnologue se décharge de toute mission contraire aux principes déontologiques de sa profession ou mettant en péril son indépendance. Si le lien de confiance qui relie l’hypnologue et le client est gravement altéré, celui-ci peut décider d’interrompre sa mission. Si l’objectif défini ne relève pas de la compétence de l’hypnologue, celui-ci se déporte et l’oriente vers un professionnel de la discipline adéquate (médecine générale, psychiatrie, psychologie…). L’hypnologue doit écouter, informer et conseiller avec la même conscience toutes les personnes sans discrimination."

 

 

 

 

 

 

Please reload

Ethique & confidentialité

Copyright 2016 © Centre Hypnose Sud Alsace